Carte des producteurs fédération française spiruline
Spiruline paysanne fédération française spiruline
Contact fédération française spiruline
Spiruliniers de France

Culture et environnement

Présente depuis plus de 20 ans en France, la spiruline est originaire de la région inter-tropicale de la planète. Elle a besoin de chaleur et de lumière pour se développer et nous offrir tout son potentiel.

LA SPIRULINE

Un organisme primaire

En tant qu’organisme unicellulaire, la spiruline a un fonctionnement physiologique primaire et se reproduit par division cellulaire. Le rythme auquel les cellules se divisent dans un milieu dépend de nombreux facteurs environnementaux et s’appelle la productivité (quantité de cellules qui se divisent par unité de temps).

La photosynthèse est un processus utilisé par de nombreux organismes vivants pour créer de la matière organique à partir des photons du rayonnement lumineux et du dioxyde de carbone (CO2). Si la lumière du soleil et le CO2 sont naturellement présents autour de nous, les cellules vivant grâce à la photosynthèse doivent trouver dans leur milieu de vie des molécules pour construire leur matière organique. Pour la spiruline, la photosynthèse, et donc sa reproduction, est optimale lorsque son milieu de culture aqueux présente les caractéristiques suivantes :

  • température comprise entre 35 et 37°C;
  • pH compris en 9 et 11;
  • salinité saumâtre (intermédiaire entre l’eau douce et l’eau salée);
  • présence de carbone, azote, phosphore, fer, magnésium, potassium, calcium, minéraux et oligo-éléments;

Spiruline
Dziani Lake Mayotte
Dziani lake, Mayotte, Crédit photo : IRD

Dans son milieu naturel (lacs ou lagunes tropicaux), la spiruline se développe en fonction des nutriments présents dans l’eau et au rythme des saisons. Elle prospère à la saison chaude en surface et se réfugie au fond des lacs lorsque le froid arrive. Ses quelques milliards d’années d’existence nous prouvent sa grande faculté d’adaptation.

Il existe plusieurs souches de spiruline, associées à leurs lieux d’origine. Certaines sont plus ondulées, d’autres plus spiralées. Elles proviennent de différentes zones tropicales : Pérou, Inde, Tchad. Les premières souches ont été rapportées en France dans les années 1990 pour être cultivées dans des fermes aquacoles. Évidemment, les souches cultivées en France aujourd’hui sont bien différentes de celles que l’on trouverait dans les lacs, puisqu’elles se sont adaptées à nos conditions de culture et à nos climats tempérés. Les souches cultivées dans les fermes paysannes de spiruline ne sont pas des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM).

production de Spiruline
ECOLO

Une culture éco-responsable par nature

Grâce au processus de la photosynthèse, la culture de spiruline est une grande productrice d’oxygène et n’émet aucun gaz à effet de serre. Elle consomme environ 40 tonnes de CO2 par hectare et par an. Lorsque l’on s’intéresse à la quantité de protéines, la spiruline en contient plus de 2 fois plus que la viande bovine, par exemple.

proportion de protéines par aliment
Source : Les incroyables vertus de la spiruline, Géraldine Laval-Legrain & Benoît Legrain
rendement en protéine par hectare
Source : La spiruline pour l’homme et la planète, Michka-Falquet

Pour produire ces quantités de protéines, la culture de spiruline requiert 10 fois moins d’eau que n’importe quelle autre culture : 20 fois moins d’eau que la culture céréalière et 100 fois moins d’eau que l’élevage.

En France, la culture de spiruline présente un rendement protéique à l’hectare de 30 à 50 tonnes, loin devant le soja (2,5 tonnes) et l’élevage (0,16 tonne). 

consommation d'eau pour la production de spiruline
Source : La spiruline pour l’homme et la planète, Michka-Falquet
AVEC NOUS

Ils nous soutiennent :